MENU 

Malva Christie  

Qui est vraiment celle qui fait basculer l'équilibre de Fraser's Ridge ?  

 

Spoils à foison pour ceux qui n'ont pas lu le sixième tome de la saga
 

S’il est un fait certain, c’est que Malva Christie est un personnage infiniment complexe.  Pour être en mesure de la comprendre, il faut mener une véritable enquête, et pour ce faire, nous devons examiner les faits ; c’est-à-dire les éléments tangibles que nous pouvons vérifier, les récits des différents protagonistes qui sont comme des dépositions de témoins, et, dans le cas qui nous intéresse, le profil psychologique de Malva Christie.

Les éléments de ce puzzle sont assez subtils à repérer lors de la première lecture car, même si Diana Gabaldon nous envoie régulièrement des signaux d’alertes, anticiper les événements du tome 6 est pratiquement impossible.

Par Lorenza Van Acker 

Illustrations : Pitch Mani 

Pour bien comprendre, reprenons le fils de cette affaire en commençant…par la fin. C’est-à-dire par les aveux d'Allan Christie à Claire sur la tombe de Malva. Vous pouvez relire ces aveux au chapitre 122 du tome 6.

 

Notons d’abord qu’Allan est instable psychologiquement et qu'il est d'ailleurs sur le point de se suicider.

On peut donc penser que tout ce qu’il déclare à Claire est la vérité ; ou plus exactement, SA vérité. Les faits tels qu’ils les connaît ou les reconnaît.

Il avoue le meurtre de Malva et nous n’avons aucune raison de douter de cet aveu. Même si avant lui, Tom s’en était accusé afin de sauver Claire qui avait elle-même été suspectée du meurtre, nous savons qu'il n’est pas le coupable et nous reviendrons plus tard sur les informations apportées par Tom Christie.

Pour le moment, concentrons-nous sur les déclarations d’Allan.

En dehors de l’aveu du meurtre de Malva, voici ce qu’Allan nous apprend :

1) Leur mère a été pendue quand Allan avait 10 ans et Malva 2 ans.

2)  Ils ont été confiés à leur tante qui les négligeait et les affamait. C’est Allan qui prenait soin de sa petite sœur.

3) Il avait une relation incestueuse avec Malva.

4) Il a surpris Malva couchant (ou flirtant) avec Henderson.

5) Elle lui a dit être enceinte et devoir trouver un homme pour l’épouser à qui elle pouvait faire croire que l’enfant est le sien.

6 L’idée d’accuser Jamie (afin d’obtenir de l’argent de sa part et de pouvoir partir) était celle d’Allan.

7) Il a tué Malva parce qu’elle ne voulait plus suivre le plan et révéler les faits précédemment cités à Claire.

Il est donc naturel que nous rejetions l’ensemble des faits sur Allan.

C’est bien normal. Ces révélations sont choquantes. Il a avoué. Il est le coupable. Affaire classée.

 

Mais…  

C’est aller un peu vite en besogne. Allan nous apporte effectivement des éclaircissements quant au déroulés des événements.

 

1) Nous n’avons aucune raison de nier qu’il y ait eu relation incestueuse. Mais de quelle nature exactement ? Les attouchements / relations sexuelles n’ont pas débuté quand Malva avait 2 ans comme certains l’affirment. Allan n’est âgé que de 10 ans. Il n’a donc pas encore atteint la puberté. Sa sexualité est encore en dormance.  

2) Il nous décrit effectivement les changements qu’il a constaté sur le corps de Malva avec l’arrivée de sa propre puberté. Cependant, à 2 ans, Malva est encore pratiquement un bébé. La changer et la laver est quelque chose dont Allan s’est probablement chargé… jusqu’à un âge où ce n’était plus nécessaire ? Possible.

3) Lors d’une conversation qu’elle aura avec Claire, Malva démontre clairement qu’elle connaît les risques de grossesse… Si elle avait connu plus que des attouchements de la part d’Allan, elle serait tombée enceinte depuis bien longtemps. Probablement lorsqu’elle n’avait elle-même que 13 ou 14 ans. Ce ne fut pas le cas, de toute évidence.

4) Enfin nous pouvons parler d’inceste mais pas obligatoirement de viol.

 

La chronologie des faits tels qu’énoncés par Allan ne s’accorde pas avec ce que nous savons.

Revenons à cette chronologie avant d’aller plus loin, et de tenter de dresser le profil psychologique de Malva.

Juin : Discussion avec Claire au sujet des relations sexuelles et des plaisirs qu’elles procurent à de nombreuses femmes. Malva semble ne pas savoir de quoi parle Claire. Joue-t-elle la comédie ou n’a t-t-elle réellement jamais eu de rapports sexuels à ce moment ? On pourrait alors se retrancher derrière la thèse du viol qui empêcherait l’idée même de plaisir. Et pourtant, bien que cela soit difficile à admettre, il est reconnu que dans ce genre de situations, le corps humain cherche à se défendre contre cette attaque par tous les moyens qu’il a à disposition. Par conséquent, le plaisir sexuel résultant en grande partie d’une libération d’hormones (les endorphines) qui permettent également le soulagement de la douleur, de nombreuses victimes peuvent ressentir un plaisir (uniquement physique) lors d’un viol.

De plus, rappelons-nous que rien n’indique que Malva ait effectivement été victime de viol.

La question demeure donc : joue-t-elle les ingénues ou n’a-t-elle en fait encore jamais connu de véritable relations sexuelles, tout au plus des attouchements ? l’absence de grossesse durant toutes ces années favoriserait la deuxième option.

  

Juillet : Roger surprend Malva flirtant dans les bois avec Bobby Higgins. Notons au passage qu’elle menace Roger de faire courir la rumeur qu’il a une relation avec la veuve MacCallum… Malva a de la suite dans les idées et n’a pas froid aux yeux.

 Cet été-là, (nous ignorons quand exactement car nous découvrons les vestiges avec Brianna et Jamie), elle lance le sort destiné à charmer Jamie afin qu’il tombe amoureux d’elle. C’est Tom Christie lui-même qui nous le révèle dans le chapitre 97. Mais nous y reviendrons.

 

Septembre : Malva tente de tuer Claire et Tom (c’est également Tom qui nous l’apprend) et s’essaie à d’infructueuses manœuvres d’approches envers Jamie alors que Claire est supposée être sur son lit de mort.

 

Novembre : elle tombe effectivement enceinte.

 

Avril : « Révélation » de Malva. Calomnie serait plus exact d’ailleurs. Mais hélas, nombreux sont ceux qui croient aux dires de cette jeune fille au visage d’ange…

 

Ce simple énoncé des faits semble faire ressortir une évidence : Malva n’a pas attendu d’être enceinte pour coucher avec plusieurs hommes du Rigde. Cela a probablement commencé dès l’été.

Grâce au témoignage de Ian, que nous retrouvons au chapitre 82 du tome 6, nous savons qu’elle doit avoir eu en tout 4 partenaires sexuels : nous connaissons déjà Allan et Henderson, nous pouvons y ajouter Ian et Bobby Higgins. D’après ce que nous dit Ian, cela a lieu dans les bois…

Tous les 4 sont donc en lice au titre de père de l’enfant qu’elle porte.

Mais le fait important ici est qu’elle a menti. Et Allan l’a crue car elle le manipule lui aussi.

Allan semble en revanche ignorer le sortilège lancé sur Jamie pendant l’été. Mais nous sommes au courant et, par conséquent, nous savons que Jamie est depuis longtemps la cible de Malva. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle tente d’assassiner Claire en septembre.

Voici donc une deuxième fausse note dans la confession d’Allan. (Qui semble également ignorer cette double tentative de meurtre.)  Pourquoi et comment aurait-il eu l’idée, et même la présence d’esprit d’accuser Jamie ? Il semble plus logique que se soit Malva qui lui ait soufflé ce plan d’attaque.

 

Autre illogisme : Allan espérait, dit-il, que Jamie les paierait pour qu’ils partent… C’est totalement absurde ! Une fois l’accusation lancée auprès de la population de Fraser's Ridge, Jamie n’aurait jamais accepté de leur verser de l’argent, ce qui aurait été perçu par tous comme un aveu de sa culpabilité.

 Ensuite, quid de Tom ? Il était présent lors de la révélation de Malva. Il est impensable qu’Allan et Malva aient pu le prendre en compte dans leur plan de fuite.

Cela fait beaucoup trop de détails incohérents.

 

Enfin, beaucoup se basent sur la nouvelle  « l’outlandish companion », qui affirme qu’Allan est bien le père de l’enfant de Malva et que c'est lui qui a forcé Malva à accuser Jamie.

Nous n’avons ici pas démenti ces deux affirmations. Nous avons simplement émis des doutes sur le fait que l’accusation de Jamie ait été une trouvaille d’Allan seul. Mais avec cet argument, certains affirment que Malva était déjà enceinte en été et par conséquent, que tous ses actes ont été dictés soit par la pression d’Allan, soit par le désespoir dans lequel elle se trouvait.

Théorie séduisante mais incohérente.

Malva affirme lors de sa révélation être enceinte de 6 mois. Si elle était déjà enceinte vers le milieu de l’été, elle a tout intérêt à s’en tenir à sa version d’un Jamie désespéré qui couche avec elle en septembre. Mais il paraît bien plus pertinent d’affirmer qu’elle sait être tombée enceinte plus tard, car elle s’empresse d’ajouter que « c’était la première fois (son prétendu rapport avec Jamie, s’entend), et cela s’est ensuite reproduit une douzaine de fois ».

Tous savent qu’une grossesse dure 9 mois. On ne peut pas la prolonger. Donc pourquoi irait-elle affirmer qu’elle n’est enceinte que de 6 mois ?

Tout cela nous amène à la conclusion que seule Malva a pu échafauder ce plan.

Mais pourquoi et comment ?

 

C’est ce que nous tenterons de comprendre en dressant le profil psychologique de Malva qui est très probablement une Perverse Narcissique Manipulatrice (PNM)

 

Afin d’en avoir le cœur net, examinons les traits communs aux Pervers narcissiques manipulateurs … et vérifions si Malva correspond à ce profil.

1) Beaucoup de PNM ont subi des maltraitances dans l’enfance et c’est le cas de Malva, en effet. Dès l’âge de 5 ans, elle est prise en charge par Tom Christie, père rigide et rigoriste, faisant usage du châtiment corporel. Cependant il faut rappeler le point de vue bien différent de l’époque sur les châtiments corporels. Jamie nous l’explique plus d’une fois dans les livres à propos de son enfance et des raclées reçu par un père pourtant aimant. Tous les enfants, Jamie et petit Ian compris, ayant subit des châtiments corporels n’en deviennent pas pour autant des gens violents, pervers ou cruels.

1) Ils sont séducteurs ce qui est indéniablement le cas de Malva. L’une de leurs méthodes favorites pour manipuler leurs victimes est de prétendre avoir des points d’intérêts communs avec eux. En s’intéressant à la médecine, Malva séduit Claire qui ne tarde pas à faire d'elle son apprentie.

2) Ils se rendent indispensables, c’est pourquoi Malva se propose d’aider et seconder Claire dès que possible et fait en sorte qu’elle soit celle vers qui Claire se repose pour toutes les opérations délicates.

3) Ils recherchent l’admiration et veulent être au centre de l’attention. Malva y parvient sans problème avec Claire qui finit même par la considérer comme sa fille. Ses nombreuses « conquêtes » le démontrent également. De plus, les PNM ne supportent pas qu’on leur résiste et cela explique certainement le sort jeté dans le but de séduire Jamie qui n’a d’yeux que pour sa femme.

4) Ils sont menteurs, ce qui est, d’évidence, le trait caractéristique de Malva ! Observons de plus près son accusation envers Jamie. Son jeu est parfait. Elle prend un élément de vérité : la maladie de Claire qui a mis Jamie au désespoir et le fait qu’elle lui ait demandé si elle pouvait faire quelque chose pour lui. Jamie l’a remerciée et congédiée… C’est là que la version de Malva diverge. Elle va jusqu’à utiliser la présence d’une tache de sang sur le tapis du bureau de Jamie comme preuve qu’il l’a déflorée àcet endroit… C’est un odieux mensonge. Mais seuls les habitants de la grande maison savent que cette tache est l’œuvre de Jemmy qui y a saigné de nez.

5) Ce qui nous amène au point suivant : ils manipulent en utilisant les informations en leur possession. En l’occurrence, il s’agit ici de la fameuse cicatrice sous la fesse de Jamie. Si la réponse n’est pas donnée clairement dans les livres, on peut supposer que Malva a trouvé cette information dans le carnet de Claire. Le même carnet dans lequel elle a probablement trouvé toutes les informations disponibles à propos des bactéries dont elle se servira pour tenter de la tuer.

6)  Ils divisent pour mieux régner, ce qui est exactement le but de la « révélation » de Malva. D’ailleurs, quand Claire fuit la pièce après l’avoir giflée, elle ose clamer triomphalement à Jamie : « Votre femme me croit ! »

7) Ils présentent un double visage. Personne ne correspond mieux à cette expression que Malva ! Qui pouvait s’attendre d’une personne à l’allure angélique, un tel mensonge et une telle perversité ?

8) L’attrait pour l’argent et le pouvoir. Dans sa confession à Claire (chapitre 97 du tome 6 ) Tom révèle que Malva avait une obsession pour l’argent et le pouvoir. Qu’ils étaient pour elle synonymes de liberté, et que c’est la raison pour laquelle elle voulait Jamie. Nous savons que Jamie n’est pas riche. Mais beaucoup croient le contraire. De plus, il est propriétaire des terres du Ridge. Devenir l’épouse de Jamie aurait fait de Malva « The Lady of the Ridge », autant dire la position sociale la plus élevée à laquelle elle aurait pu accéder aussi longtemps qu’elle vivait là. Raison pour laquelle elle a tenté d’assassiner Claire.

9) Une sexualité déviante comportant souvent l’inceste. Nous avons déjà admis que c’était le cas pour Malva auprès d’un frère qu’elle manipule depuis des années.

10) Une absence totale d’empathie. Il y a tout ce que nous avons déjà dit : tentative de meurtre, calomnie, manipulation, … Pour les Pervers narcissique, tout est acceptable pour arriver à leurs fins. Peu importe ce qu’ils détruisent dans leur sillage. Seul leur objectif compte. Comme son père le confesse, elle aurait certainement encore tenté d’assassiner Claire. Elle aurait sans doute même pu essayer de tuer Jamie dans le but d’obtenir l’héritage pour l’enfant qu’elle portait. Et Tom Christie d’ajouter qu’elle ne voyait pas de mal à ce qu’elle faisait. Comment aurait-elle pu, puisqu’elle n’a aucune empathie ? Et ceci est un point très important. Car quelqu’un qui n’a pas d’empathie de peut pas, ne veut pas, changer et c’est sans doute aussi ce qui l’a perdue. Car forte du pouvoir qu’elle exerçait sur Allan sans tenir compte de ce que lui-même ressentait, elle n’a pas imaginé un instant que, pris d’une rage meurtrière, il pourrait la tuer. Allan nous le dit « Malva était tout pour lui ». Il n’a pas supporté qu’elle l’abandonne, que « sa petite Malva » lui échappe.

Certains lecteurs pourraient s’étonner du fait que Claire se soit laissée berner aussi facilement.

Mais comment une personne aussi franche et droite pourrait-elle laisser deviner un fonctionnement aussi pervers que celui de Malva ? Une jeune fille aux abords adorables, bienveillante, et surtout qui donne l’espoir d’une éventuelle héritière de son savoir médical. Nous savons que c’est l’un des grand soucis de Claire : qui prendra sa suite ? Et c’est bien la raison d’être de son carnet.

 

De plus, nous sommes bien obligés d’admettre que Claire, malgré ses qualités indéniables, n’a jamais vraiment brillé par sa capacité à juger les gens au premier coup d’œil. Il n’y a qu’à se souvenir de son amitié avec Geillis, de sa première impression du Duc de Sandringham qu’elle trouve « plutôt sympathique », et, à l’inverse, son ressentiment envers Lord John dont elle se méfie grandement.

 

Je pense que Malva, est le personnage le plus dangereux que Jamie et Claire aient croisé sur leur route depuis l’infâme BJR qui, malgré sa folie avérée, s’inquiétait pour son jeune frère, alors que Malva est prête à sacrifier l’intégralité de sa famille.