MENU 

MENU 

Tous les fans attendent le neuvième tome de la saga de Diana Gabaldon. Pourquoi met-elle tant de temps ? Voici quelques pistes de réflexion rédigées par Courtney Williams pour le site internet outlanderbts, commentées par Diana elle-même.

 

Diana travaille sur Bees depuis très longtemps maintenant, probablement depuis longtemps avant la publication du tome 8, MOBY, le 10 juin 2014. (Je m'en souviens bien, ma famille était en vacances à Cancún, au Mexique, avec ma mère, le 12 juin, et nous avons fait des pieds et des mains pour obtenir nos exemplaires du livre avant le voyage. Je me souviens que les enfants (alors âgés de 8 et 11 ans) se sont plaints : "Pourquoi Mamie ne sort jamais de sa chambre ?).
Pourquoi Bees met-il autant de temps à sortir ? Eh bien, examinons cette question en détail...
Diana n'écrit pas en ligne droite ; elle nous l'a dit à maintes reprises. Elle a également mentionné qu'elle écrit des scènes qui sont parfois déplacées à l'intérieur d'un livre ou qui sont entièrement transférées d'un livre à un autre. Il est donc possible, peut-être même probable, que des parties de Bees aient existé avant même la publication du tome 8. Diana travaille également sur plusieurs projets à la fois, et elle n'arrête jamais vraiment d'écrire entre les livres. Je crois comprendre que pour elle, Outlander est vraiment une longue histoire, qui lui vient en scènes ; elle s'efforce d'articuler les scènes qu'elle "voit" avec précision et éloquence, de créer le contexte pour elles, les ponts entre elles, et de façonner tout cela en livres individuels au fur et à mesure.
Je suis étonnée qu'elle ait même réussi à créer Outlander. Elle a commencé ce livre, comme la plupart d'entre vous le savent, le 6 mars 1988, pour s'entraîner à écrire un roman. Elle travaillait dans son garage au milieu de la nuit, privée de sommeil, avec deux emplois à plein temps, un mari et trois jeunes enfants (tous âgés de moins de 6 ans !!). Mais un esprit comme celui de Diana ne peut pas être entravé, c'est clair. Il lui a fallu 18 mois pour écrire Outlander, elle l'a vendu, puis il a fallu 18 mois de plus pour qu'il soit publié. Elle a publié le deuxième tome dans l'année qui a suivi, et le troisième moins d'un an et demi après cela, ou du moins c'est ce qu'il semblerait. Car les apparences peuvent être trompeuses. Quand j'ai fini d'écrire ce texte, je l'ai envoyé à Diana pour qu'elle le commente, et elle m'a renvoyé quelques détails...
Diana: "J'ai commencé le second tome à la fin de l'année 1989, juste après avoir vendu le premier tome. Aucun livre n'était encore sorti, personne n'avait la moindre idée de qui j'étais, il n'y avait pas de médias sociaux (excepté mes amis issus d'un petit groupe privé en ligne sur CompuServe) ou d'autre promotion à faire. Donc, en gros, j’ai rédigé la majeure partie du tome 2 avant même que le tome 1 ne soit publié.
C'est pourquoi le tome 2 a été publié un an après le 1er. En fait, il m'a fallu un peu plus de deux ans pour l’écrire, mais j'avais ce délai de dix-huit mois entre la vente du premier tome et sa publication.
De même, j’ai encore disposé de six mois durant ce laps de temps pour commencer à travailler sur le tome 3. Là encore, pendant l'écriture ce tome — qui a duré près de trois ans — personne ne me bousculait, il n'y avait pas de promotion à faire pour les livres précédents (personne ne savait qui j'étais, et il n'y avait pas de "plateforme" à partir de laquelle faire de la promotion en solo), etc.
J'avais des fans (très sympathiques) à ce moment-là, et j'ai donc lancé une brève lettre d'information (imprimée), que je distribuais à toutes les conventions auxquelles je me rendais (seulement une ou deux), et j'ai commencé à demander aux gens de s'inscrire sur une liste de diffusion. J'ai également créé mon propre site web - "Voyages of the Artemis" - et je crois que j'ai été la première auteure à en avoir un, car la plupart des gens a) ne comprenaient pas pourquoi un écrivain aurait besoin d'un tel site, et b) n'avaient aucune idée de la façon de s'y prendre pour en obtenir un.
Tout cela a donc plutôt bien fonctionné, mais cela a laissé les lecteurs avec l'idée complètement erronée que je pouvais écrire (et que j'écrivais) un livre par an. Ce qui, si l'on considère la taille et la complexité des livres, est totalement absurde, mais après tout, les gens qui ne sont pas écrivains et qui ne sont pas impliqués dans l'édition n'ont aucune idée de comment tout cela fonctionne.
Le Voyage s'est donc retrouvé sur la liste de NYT — mon premier best-seller à NYT ! Très excitant . Mais :
a) maintenant, je ne disposais plus de mémoire tampon et je devais écrire en temps réel, pour ainsi dire,
b) les livres devenaient plus longs et
c) beaucoup plus complexe (une chose que les lecteurs ne remarquent généralement pas, et encore moins ne réalisent consciemment, c’est que lorsque vous écrivez une série continue de livres, vous devez décider comment gérer le fait qu'il s'agit d'une série. C'est-à-dire, faites-vous une préface au début de chaque livre, un peu comme dans l'émission "Précédemment...." de la série TV Outlander, expliquant ce qui s'est passé dans le dernier livre ? Ou bien prenez-vous le chemin le plus satisfaisant sur le plan artistique (mais qui prend BEAUCOUP plus de temps) qui consiste à reprendre les fils et les mentions du livre précédent et à les tisser (plus ou moins invisiblement, nous l'espérons) dans le livre actuel ?
J'ai choisi la deuxième voie, car je me suis rendu compte (maintenant que je suis un NYT best-seller) qu'un livre populaire (comme tout ceux de la liste des NYT) apparaît dans des endroits comme les librairies des aéroports, où les voyageurs se précipitent pour acheter quelque chose pour leur vol, s'emparent de quelque chose qui semble substantiel et intéressant, et n'ont pas le temps de fouiller dans le livre et de découvrir que ce livre est en fait le troisième (quatrième, cinquième, etc.) d'une série. Je ne voulais pas non plus qu'ils le découvrent dans une librairie d'aéroport, où ils n'auraient peut-être pas pu (à ce moment-là) se procurer immédiatement le premier tome. (Maintenant, ils le peuvent ; la plupart des librairies d'aéroport gardent mes livres sur leurs étagères habituelles, mais c'est une chose rare).
Cela signifie qu'une bonne partie de l'effort nécessaire pour écrire un de ces livres est l'infrastructure invisible (je l'appelle "jacquard" par rapport à la technique de tissage où un motif en relief est tissé dans le même fil que l'ensemble du tissu, et n'est donc que faiblement entrevu jusqu'à ce que vous penchiez le tissu sur le côté) qui permet à quelqu'un de prendre, disons le tome 8, MOBY (aka Written in My Own Heart's Blood. "My Own Heart's Blood" = MOHB = MOH-B = MOBY. Aussi, c'est grand et blanc...) et d'en profiter, même s'ils n'ont pas lu les trois millions de mots précédents.
 

Pourquoi le tome 9 se fait-il attendre ?

exemple de motif jacquard.

La plupart des écrivains ne le font pas, parce que c'est difficile et que cela prend du temps — et que cela augmente à chaque volume, pour des raisons évidentes : Je jongle avec les 3-4 millions de mots des livres précédents, et je construis la structure (plutôt complexe ) et le contenu du livre actuel [Bees].”

Diana: “Maintenant, j'ai pris ma retraite de mon travail à l'université, et c'est une bonne chose, sinon je serais morte. Mais même si cela a supprimé une grande contrainte de temps, mes enfants vieillissaient et devenaient beaucoup plus intéressants ... et mes livres devenaient plus populaires. J'ai commencé à faire des tournées de promotion, à tenir le site web à jour et à organiser des événements indépendants (en dehors des tournées de promotion, qui n'ont lieu que pendant le mois ou les deux mois qui suivent la publication ; je veux dire, les auteurs ne font pas vraiment de "tournées" constamment, bien que beaucoup de lecteurs semblent penser qu'ils le font, à en juger par le courrier), et j'ai reçu de plus en plus (et de plus en plus et...) de courrier de fans, ce qui est en soi une excellente chose, et très appréciée (elle l'est toujours !) - mais en fait, il faut beaucoup de temps pour répondre aux gens, même de manière très superficielle".
Diana ne voit pas la grande majorité des messages qui lui sont envoyés sur les médias sociaux. Nous savons qu'elle en voit certains et qu'elle y répond, mais elle dit :
Diana: "... il y en a tellement que si je commençais à les lire, sans parler d'y répondre, je n'écrirais plus jamais un mot de fiction. J'espère donc que je ne blesse personne en révélant cela, mais ce n'est pas personnel, c'est de l'auto-défense vitale.
Ainsi, le temps écoulé entre le troisième tome et le quatrième était maintenant à peu près le temps réel qu'il faut pour écrire un livre de 400K mots (gardez à l'esprit qu'un roman "normal" est de 100K ou moins), toutes choses égales par ailleurs".
Vous trouverez ci-dessous la liste des 4 premiers grands livres et leur date de publication. Vous pouvez voir que le délai entre le tome 3 et le tome 4 était presque exactement de 3 ans.
Outlander (Le Chardon et le Tartan) - 1er juin 1991
Dragonfly in Amber (Le Talisman) - 1er juillet 1992
Voyager (Le Voyage) - 1er décembre 1993
Drums of Autumn (Les Tambours de l'automne) - 30 décembre 1996
Diana: "Mais bien sûr, tout n'est pas égal. Un écrivain veut naturellement parler aux lecteurs, les voir en personne, signer leurs livres, communiquer, etc. Cela prend du temps. J'ai eu des adolescents et de jeunes adultes. Cela prend du temps. J'ai aussi un mari que j'aime beaucoup (notre anniversaire était la semaine dernière : notre 44e, bien que nous ayons été ensemble pendant cinq ans avant cela, nous sommes en fait ensemble depuis 49 ans) - et il prend aussi du temps, mais il en vaut la peine.
 

Diana et Doug, vers 1994, source: Pinterest

La plupart des écrivains ne le font pas, parce que c'est difficile et que cela prend du temps — et que cela augmente à chaque volume, pour des raisons évidentes : Je jongle avec les 3-4 millions de mots des livres précédents, et je construis la structure (plutôt complexe ) et le contenu du livre actuel [Bees].”

Diana: “Maintenant, j'ai pris ma retraite de mon travail à l'université, et c'est une bonne chose, sinon je serais morte. Mais même si cela a supprimé une grande contrainte de temps, mes enfants vieillissaient et devenaient beaucoup plus intéressants ...Maintenant que nous comprenons ce "jacquard", nous pouvons comprendre pourquoi les livres prennent progressivement plus de temps à mesure que la série avance. La Croix de Feu est sorti un peu moins de 5 ans après le tome 4. Le sixième tome, qui est le livre le plus long de tous (à ce jour), est sorti un peu moins de 4 ans après le 5, et le septième est sorti presque exactement 4 ans après le 6. MOBY, le dernier livre publié dans la série, est sorti presque 5 ans après le tome 7.
Liste de publication des grands livres, suite :
Drums of Autumn (Les Tambours de l'automne) - 30 décembre 1996
The Fiery Cross (La Croix de feu) 6 novembre 2001
A Breath of Snow and Ashes (La Neige et la Cendre) - 27 septembre 2005
An Echo in the Bone (L'Écho des cœurs lointains) - 22 septembre 2009
Written In My Own Heart's Blood (À l'encre de mon cœur) - 10 juin 2014
Go Tell the Bees That I Am Gone - 2021 🤞
Le délai entre la publication du tome 8 et celle de Bees, sera le plus long jamais enregistré (6 ans et 8 mois, et ce n'est pas fini). Mais maintenant, en comprenant le processus de Diana, et en considérant tout ce qui s'est passé entre ces deux livres, je dirais que ce n'est pas une surprise. Regardons ce qui s'est passé entre 2014 et maintenant, pour Diana. Mais d'abord, elle donne un peu plus de détails sur ses priorités et les exigences de son temps...
Diana: "Les gens demandent souvent : "Comment y arrivez-vous ?" "Y" désigne un certain nombre de choses, personnelles et professionnelles, mais signifie généralement soit la technique d'écriture, soit la gestion du temps. Ce n'est pas le lieu de parler de techniques d'écriture (bien que j'adore faire ça !), et j'ai du travail à faire ce soir donc je ne veux pas m'éterniser. Mais en gros, si vous voulez faire un travail complexe et intéressant et que vous voulez avoir une relation maritale et familiale heureuse, vous feriez mieux de fixer vos priorités. Les miennes sont :
1. La famille. D'abord, toujours.
2. L'écriture (ou quelle que soit la profession que vous avez choisie)
3. Profession secondaire (cf., "série télévisée")
4. Cuisine
5. Église, amis, vie sociale, animaux domestiques, etc.
6. Entretien : corps (exercice, nourriture), maison, organisation des voyages, réservation de personnes antiparasitaires et de laveurs de vitres, etc.
7. Promotion/fans
Je n'inscris pas la "lecture" comme un élément séparé parce que je lis tout le temps, partout, quoi que je fasse d'autre".
De nombreux fans ne savent peut-être pas que l'adaptation télévisée d'Outlander était en cours de négociation entre Diana et l'équipe en 2011 et 2012. C'est un processus assez complexe. Pour plus de détails, rendez-vous dans la rubrique : OUTLANDER TV Series FAQ, sur le site de Diana. Et puis, une fois les négociations terminées et les différents niveaux de l'équipe en place, l'écriture a eu lieu, l'embauche, les costumes, les décors, l'embauche supplémentaire, le casting, etc. etc. et finalement le tournage. Diana a participé aux négociations et aux réunions à chaque étape.
Diana: "La série tv a démarré à peu près en même temps que la publication de MOBY. Cela signifie qu'une grande partie (pas la majorité, mais une grande partie) de mon temps de travail a été consacrée à cette émission".
Elle et Doug ont pris l'avion et Diana a fait le tour du studio de production pendant la préparation de la saison 1. Ils y sont restés une dizaine de jours, pendant lesquels on a pris ses mesures pour son costume, elle a appris ses répliques et a filmé son caméo pour l'épisode 104, The Gathering. et mes livres devenaient plus populaires. J'ai commencé à faire des tournées de promotion, à tenir le site web à jour et à organiser des événements indépendants (en dehors des tournées de promotion, qui n'ont lieu que pendant le mois ou les deux mois qui suivent la publication ; je veux dire, les auteurs ne font pas vraiment de "tournées" constamment, bien que beaucoup de lecteurs semblent penser qu'ils le font, à en juger par le courrier), et j'ai reçu de plus en plus (et de plus en plus et...) de courrier de fans, ce qui est en soi une excellente chose, et très appréciée (elle l'est toujours !) - mais en fait, il faut beaucoup de temps pour répondre aux gens, même de manière très superficielle".
Diana ne voit pas la grande majorité des messages qui lui sont envoyés sur les médias sociaux. Nous savons qu'elle en voit certains et qu'elle y répond, mais elle dit :
Diana: "... il y en a tellement que si je commençais à les lire, sans parler d'y répondre, je n'écrirais plus jamais un mot de fiction. J'espère donc que je ne blesse personne en révélant cela, mais ce n'est pas personnel, c'est de l'auto-défense vitale.
Ainsi, le temps écoulé entre le troisième tome et le quatrième était maintenant à peu près le temps réel qu'il faut pour écrire un livre de 400K mots (gardez à l'esprit qu'un roman "normal" est de 100K ou moins), toutes choses égales par ailleurs".
Vous trouverez ci-dessous la liste des 4 premiers grands livres et leur date de publication. Vous pouvez voir que le délai entre le tome 3 et le tome 4 était presque exactement de 3 ans.
Outlander (Le Chardon et le Tartan) - 1er juin 1991
Dragonfly in Amber (Le Talisman) - 1er juillet 1992
Voyager (Le Voyage) - 1er décembre 1993
Drums of Autumn (Les Tambours de l'automne) - 30 décembre 1996
Diana: "Mais bien sûr, tout n'est pas égal. Un écrivain veut naturellement parler aux lecteurs, les voir en personne, signer leurs livres, communiquer, etc. Cela prend du temps. J'ai eu des adolescents et de jeunes adultes. Cela prend du temps. J'ai aussi un mari que j'aime beaucoup (notre anniversaire était la semaine dernière : notre 44e, bien que nous ayons été ensemble pendant cinq ans avant cela, nous sommes en fait ensemble depuis 49 ans) - et il prend aussi du temps, mais il en vaut la peine.
 

https://youtu.be/spcuB5rE0as (vidéo bloquée en France)

En effet, la série TV ajoute à la charge de travail de Diana, à plus d'un titre, sur une base continue. Pour chaque nouvelle saison d'Outlander, Diana reçoit, révise et ajoute des notes à tous les scénarios...
Diana: "Je lis tous les scénarios et toutes les itérations de tous les scénarios. Chaque scénario passe par plusieurs versions (certaines impliquent une réécriture majeure, les dernières se contentent généralement de quelques retouches ici et là) - jusqu'à sept ou huit, dans la plupart des cas. J'écris également des scénarios occasionnels, qui nécessitent naturellement une écriture intense, mais voyons, un scénario compte (normalement) environ 52 pages, et les pages comportent BEAUCOUP d'espaces blancs. Un scénario est un défi différent et très amusant, mais il est loin d'atteindre le niveau d'effort qu'un roman exige au quotidien".
Au début, Diana a également conseillé les acteurs sur leurs personnages, à savoir Sam, sur Jamie, ainsi que d'autres par e-mail ou par téléphone. En outre, elle reçoit et examine les "dailies" et donne son avis sur ceux-ci. Les "dailies" sont les séquences tournées chaque jour de production, avant le montage. Le tournage (sans compter le maquillage, la coiffure, les costumes, le transport, etc.), dure généralement entre 5 et 10 heures chaque jour.
Diana: “Je regarde chaque nouvelle série [de "dailies"], mais la plupart des jours, cela prend une demi-heure ; je ne regarde toutes les prises que si la scène est très intense ou détaillée (ou si elle est intéressante).”
Comme mentionné, lorsqu'un nouveau livre est publié, Diana fait (ou a fait, avant la Covid-19) une tournée de presse à travers le monde. Cela peut durer jusqu'à deux mois après la publication d'un nouveau livre. Sa dernière tournée pour un livre a eu lieu en 2014, pour MOBY. Diana a écrit un épisode pour la saison 2 : l'épisode 211, Vengeance Is Mine. Comme le font les scénaristes d'épisodes, elle s'est rendue en Écosse pour être sur place pendant les deux semaines où cet épisode était filmé.

Photo: Starz, Diana sur place pour l'Ep 211, Vengeance Is Mine

Elle a également écrit un épisode pour la saison 5, Ep 511, Journeycake, mais elle a choisi de ne pas s'envoler pour l’Écosse pour assister à celui-ci, afin de ne pas interrompre l'écriture de Bees.
Il y a aussi les demandes de la presse avec les voyages d'accompagnement qui vont de paire avec la sortie de chaque nouvelle saison d'Outlander - en particulier les premières saisons. En 2014, juste après la sortie de MOBY, la saison 1 d'Outlander a été lancée deux mois plus tard, le 9 août. Diana a été sollicitée par de nombreux journalistes pour cette première, car elle était la seule entité célèbre associée à Outlander à l'époque. Pour la saison 1, il y a eu une pause en milieu de saison, et un tout nouveau tour de presse pour la saison 1 partie 2, en mars et avril 2015. Elle a fait de la presse pour chaque saison d'Outlander, deux fois pour la saison 1 - c'est-à-dire 6 tournées de presse importantes au cours des 7 dernières années ; 7 tournées, si vous incluez ses tournées de presse pour MOBY en 2014. Ce sont toutes des choses qu'elle ne faisait pas avant l'avènement d'Outlander, la série tv.
Diana a écrit et publié The Outlandish Companion, Volume 2, qui est sorti le 27 octobre 2015. Elle a également fait des interviews à cette occasion. Et le 27 juin 2017, Diana a publié Le Cercle des Sept Pierres, qui comprend deux histoires originales écrites depuis la publication de MOBY. Zut. Cette femme fait beaucoup de choses.
Diana: "Entre MOBY et BEES (en fait, pendant que j'écrivais BEES), j'ai écrit (et fait publier) QUATRE autres livres : The Outlandish Companion, Volume II, The Outlandish Companion, Volume I (édition révisée), Le Cercle des Sept Pierres (un recueil de nouvelles), plus une nouvelle . Et si plusieurs de ces nouvelles ont déjà été publiées, l'une des nouvelles écrites pour l'anthologie (A Fugitive Green) compte 75 000 mots - soit la longueur d'un roman d'amour moyen), et "I Give You My Body..." (Je te donne mon corps...) (Comment j'écris des scènes de sexe).
(J'ai également édité (c'est-à-dire choisi des histoires et écrit un avant-propos) l'édition 2020 de Best American Science Fiction and Fantasy Stories, écrit des avant-propos pour Outlander Kitchen (Volume I) et Clanlands, et l'édition de la Reprint Library de Thomas Paine's Common Sense, une étrange petite chose historique appelée The Murder of Joaquin Murrieta, plus une dont je ne peux pas vous parler parce que l'éditeur veut annoncer mon avant-propos dans le cadre de l'annonce générale de leur livre).
Et j'écris fréquemment des articles et des # DailyLines pour mes comptes Facebook et Twitter.
Et, comme le note Courtney, j'écris en fait des bouts de plusieurs autres livres - le Prequel (sur les parents de Jamie), le livre de Maître Raymond, et quelques autres choses que vous n'avez pas besoin de connaître pour le moment".
Mon cerveau explose !
Voyons voir, quoi d'autre. Oh, Diana est devenue grand-mère en juillet 2017, et est allée aider à la naissance du bébé 👶🏼 😊(Santiago Douglas MacLeod Briongos), et y est retournée plusieurs fois depuis.
 

Photo: Diana G, Twitter

Durant la seconde moitié de décembre 2018, elle s'est occupée de son proche compagnon canin de longue date, JJ, et l'a perdu le 2 janvier 2019. 😢
Elle a écrit,
Diana: "Mes meilleurs vœux pour la nouvelle année à tout le monde.
Je suis désolée de devoir commencer l'année moi-même avec de mauvaises nouvelles ; mon adorable chien JJ est mort cet après-midi (complications d'un accident grave qu'il a subi il y a deux semaines) et nous l'avons enterré à côté de mon jardin, où il aimait chasser les lapins et les crapauds avec son frère, Homer.
Homer est en deuil et nous aussi".

Source : 2 janvier, la page Facebook de Diana

Le petit frère de Santi est arrivé en août 2019... (LeÓn), autres voyages en avion pour aider.

Une pandémie mondiale a frappé les États-Unis en février 2020, changeant nos vies, enlevant des vies et augmentant le niveau de stress général pour nous tous. J'ai vu des commentaires en ligne sur la façon dont la pandémie ne devrait pas avoir d'impact sur la productivité de Diana en matière d'écriture. Je sais que ces déclarations veulent vraiment dire : "Je traverse une période difficile pendant cette pandémie, et j'ai besoin du prochain livre d'Outlander dès que possible !"
Diana a une fille qui travaille comme infirmière au bloc opératoire, ce qui est très stressant pendant une pandémie, j'imagine, car pour elle, la famille passe avant tout, toujours.

Photo: Twitter de Diana, sa fille aînée, une infirmière du bloc opératoire travaillant pendant Covid-19

Tous ces livres d'Outlander proviennent de son unique esprit, et tout le monde est touché par ce qui se passe dans notre monde. J'imagine qu'elle ne fait pas exception. Sans parler des ralentissements que peuvent connaître l'impression et l'édition à cause de Covid-19 (voir ci-dessous).


En mars 2020, Diana et Doug ont eu un nouveau chiot, Lucie (les nouveaux chiots, c'est beaucoup de travail !)

Et puis ( !!), dans un accident lié à Lucie et Homère, Diana est tombée et s'est cassée l'épaule en avril 2020, la rendant incapable de taper au clavier ! (Je ne me souviens pas si elle a dû se faire opérer 🤔)...

Diana fait la vidéo de fin d'été avec Maril avec son épaule cassée, 23 août 2020 https://outlanderbts.com/diana-maril-convo-blu-ray-preorder/

Je n'ai même pas mentionné les nombreuses apparitions en direct que Diana a faites depuis juin 2014, sans rapport avec la série tv. Elle a fait beaucoup, beaucoup de dédicaces de livres, de conférences, de Comic Cons, de conférences, d'événements caritatifs, d'interviews, etc. dont le baptême d'un navire en France (25 mars 2015),  

Diana fait la vidéo de fin d'été avec Maril avec son épaule cassée, 23 août 2020 https://outlanderbts.com/diana-maril-convo-blu-ray-preorder/

et s'est entraînée pour le premier lancer lors du match des Yankees, le 14 septembre 2018. (Diana rêvait de jouer pour les Yankees lorsqu'elle était enfant 😌).

Diana fait la vidéo de fin d'été avec Maril avec son épaule cassée, 23 août 2020 https://outlanderbts.com/diana-maril-convo-blu-ray-preorder/
Diana fait la vidéo de fin d'été avec Maril avec son épaule cassée, 23 août 2020 https://outlanderbts.com/diana-maril-convo-blu-ray-preorder/

Je suis sûre qu'il y a beaucoup d'autres choses qui se sont passées et qui continuent de se passer en backstage pour Diana Gabaldon, avec son mariage, ses trois enfants et ses 2 petits-enfants, l'église, la vie sociale, les amis, etc. En plus de tout cela, la série tv et tout ce qui l'accompagne, elle fait constamment la promotion du travail des autres...

Diana fait la vidéo de fin d'été avec Maril avec son épaule cassée, 23 août 2020 https://outlanderbts.com/diana-maril-convo-blu-ray-preorder/

et la liste continue... c'est juste la dernière année ou presque. Compte tenu de tout cela, je dirais qu'elle serait en avance si elle était proche de sortir ce livre !
Dans une interview accordée en mai 2020 à Town and Country, Diana a déclaré :
Diana: “Comme le dit souvent mon mari, ‘Pour un écrivain, fini est un terme relatif’. Et ça l'est vraiment. Il est fini - on tape la fin - mais on le relit, et on trouve des choses qu'on veut ajouter ou enlever, etc.”
C'est ce processus, qui heureusement pour nous, ne l'influencera pas, même avec la pression supplémentaire des lecteurs fatigués du Covid, qui fait des livres de Diana des œuvres d'art ; c'est pourquoi nous y retournons et nous nous y plongeons, encore et encore. Une chose dont je suis sûre, c'est que Bees vaut la peine d'attendre.
Maintenant, je crois que nous avons répondu à la question initiale, "Pourquoi Bees met-il autant de temps à se développer ?" Mais, je vous connais, parce que je suis l'une d'entre vous, donc la vraie question est, "Quand Bees sera-t-il terminé et sur les étagères ?"
Dans un récent entretien avec Diana, réalisé par la Conférence des écrivains et le Festival littéraire de San Miguel, Diana a donné quelques indices supplémentaires (en réalité, elle ne le sait pas vraiment elle-même).
Diana, 13 février 2021 :
Diana a dit que Bees est terminé aux 7/8ème, et que "...cette [fois] est une avancée très intense, mais en même temps, je continue à faire des pauses et à parcourir les textes pour m'assurer que tout s'accroche correctement. Donc, on ne sait pas vraiment quand ce sera terminé, dans les deux ou trois prochaines semaines j'espère.
Mais le fait est qu'une fois que j'ai terminé, tout va chez l'éditeur, qui a son propre système de production très complexe et ainsi de suite : révision, lecture d'épreuves, corrections, etc. Mais une autre chose, c'est que la pandémie a touché l'édition autant que n'importe quelle autre industrie, des gens sont licenciés, etc. Il n'y avait que quelques imprimeries capables de traiter des tirages, surtout de gros livres, et je pense qu'il n'y en a plus que deux actuellement. Ce qui signifie que tous les éditeurs essaient de trouver de la place - du temps de presse pour leurs livres, donc il y a beaucoup de bousculades et ainsi de suite, et si vous essayez de mettre quelque chose, un peu en dehors de son propre point dans la file d'attente, vous devez payer cher, et ils ne veulent pas le faire non plus.
Donc, avec toutes ces choses à l'esprit, je ne peux pas vous dire quand aura lieu la publication. Vous savez, je suppose, je ne suis pas sûre, que ce sera dans le courant de l'année, parce que comme je l'ai dit, le livre lui-même existe déjà presque entièrement, donc nous devrons attendre et voir comment les autres choses se passent. Mais vous savez, une fois qu'il est écrit, je n'ai plus le contrôle. Une fois que je le leur ai donné, j'aide à la production et ainsi de suite, parce qu'il le faut, mais en ce qui concerne la programmation du temps de presse, des librairies et de la distribution, de l'espace d'entreposage et de l'expédition et tout ce genre de choses, je ne peux pas du tout intervenir. Alors oui, croisons les doigts, espérons que tout ira pour le mieux. Mais c'est un bon livre, je pense qu'il vous plaira".