MENU 

MENU 

MENU 

Sam Heughan sur ce que signifie le final de la saison 4 pour le futur
"ça va être dur"

 

Outlander a opté pour un cliffhanger inattendu pour clôturer sa quatrième saison, mettant en place Jamie (Sam Heughan) pour un conflit interne majeur lors de la saison 5. Dans les derniers moments de l'épisode, Jamie reçoit un ordre du gouverneur Tryon pour trouver et exécuter son parrain bien-aimé, Murtagh, pour son implication avec les régulateurs rebelles.

C'est un bouleversement proche d'une saison métamorphique pour l’histoire. Ce qui a commencé avec le rêve de Jamie et Claire d'établir une propriété tranquille dans une section éloignée de la Caroline du Nord s'est rapidement transformé en chaos : la réunion inattendue de Jamie avec Murtagh est devenue mortelle quand il a réalisé que les activités politiques de son parrain contestaient directement la relation de Jamie avec Tryon. Ensuite, l'arrivée de Brianna du futur a apporté des nouvelles de la mort imminente de Jamie et Claire, ainsi qu'un traumatisme très frais et très douloureux (et un fiancé disparu), dans le tumulte de la vie de Jamie et Claire.

 

Le final de la saison 4 a permis un court moment de paix aux personnages principaux d'Outlander avant de le briser rapidement avec la lettre de Tryon, créant des complications importantes pour la famille Fraser en pleine croissance dans la saison 5. Heughan s'est assis avec BAZAAR.com pour un bref résumé des conflits de la saison 4 et résolutions et à quoi s’attendre alors que le spectre de la révolution américaine se rapproche.

Sam Heughan : C'est ce qui s'est produit au cours des saisons précédentes lorsqu'il a rencontré Claire pour la première fois. Elle lui a prouvé avec Culloden et toute cette histoire, mais c'est à une échelle encore plus grande. Il la croit totalement - il n'y a même pas de question. Elle a eu raison tant de fois. Ils ont déjà essayé de changer l'histoire et ont-ils réussi ? Pas tellement. Ils sont très conscients cette saison [de] ce qui s'en vient. C'est à l'horizon, la guerre révolutionnaire est là. Vous pouvez en quelque sorte le sentir - les nuages ​​d'orage sont là. C'est la mise en place.

À la fin de la saison, vous voyez, peu importe à quel point ils essaient, ils y sont entraînés. C'est vraiment excitant pour la saison prochaine parce que ça va mettre en place ce monde entier et les différents côtés politiques avec Murtagh ... Ça va être difficile. Ce n'est pas la première fois qu'ils traitent de ces choses. Et au début, Jamie pense qu'il peut s’y frotter. Il peut jouer avec le destin et jouer avec l'histoire, peut-être à son détriment.

Par Julie Kosin en janvier 2019 pour le journal Bazaar

Article original :  https://www.harpersbazaar.com/culture/film-tv/a26052871/sam-heughan-outlander-season-4-finale-interview/ 

HB : Comment pensez-vous que Jamie, cette personne qui aime tant l'Écosse, gère personnellement cette transition vers l'Amérique, ce nouveau pays et un environnement complètement différent ?

 SH : Il est l'outlander maintenant. [Jamie et Claire sont] les extra-terrestres et les Sassenachs. Mais ce qui est étonnant, c'est que Jamie se sent chez lui en Amérique. Il voit cette terre. Il voit les similitudes, mais la plus grande étendue de celui-ci. Même avec les Amérindiens, il voit en eux une similitude [avec les Highlanders] et qui ils sont, leur culture et la façon dont ils opèrent. Il y a entre eux ce genre de confiance et de respect. C'est un sentiment d'appartenance, même s'ils sont immigrants.

HB : Après quatre saisons de travail avec Caitriona Balfe, êtes-vous tous les deux dans le même rythme ? Comment votre relation a-t-elle évoluée ?

 SH : Ça a évolué mais il y a toujours eu une confiance, une compréhension mutuelle avec nous. Nous nous complétons. Nous travaillons de différentes manières et nous avons tous les deux nos défauts et aussi notre positivité, mais cela nous aide vraiment à grandir. Nous espérons que la saison prochaine aura beaucoup plus d'influence dans les personnages et le scénario, et en fera partie de manière créative. Nous sommes généralement impliqués et certaines saisons ont été plus fortes que d'autres, mais nous discutons peut-être avec Starz et Sony en ce moment. Nous verrons ... Nous avons toujours voulu en faire partie et contribuer à influencer le voyage et l'histoire et aussi être les gardiens de nos personnages et protéger cela.

HB : Pouvez-vous parler des scènes de Jamie avec Brianna cette saison ?

 SH : Cette saison a été pour moi une histoire d'amour pour Brianna. Jamie et Claire, ils vont bien, tout va bien : c'est la constante. Mais pour Jamie, c'est cette perte de ne pas faire partie de la vie de Brianna. Il trouve un moyen [d'essayer] de l'influencer en transformant cette terre en quelque chose et en lui créant un héritage. D'une manière ou d'une autre, il voudrait qu'elle vive et prospère, alors pour qu'elle apparaisse [au 18ème siècle], c'est juste, eh bien, c'est époustouflant, non ? Comment jouez-vous cela ?

HB : Comment jouez-vous cela ? 

SH : En fait, il y avait un peu de pression, probablement de la part de nos producteurs, et des choses sur lesquelles je pouvais sentir qu'elles étaient tendues. Ils voulaient que ce soit juste. Mais il suffit de jouer avec honnêteté. Je pense que c'est incroyable à voir. Sophie est tellement magnifique. Elle est tellement bonne cette saison.

Jamie est excité d'être père mais alors, bien sûr, vous savez, le fantôme de Frank est là. Cela vient au premier plan. Mais Jamie peut aider [après le viol de Bree]. Ils se lient à l'expérience très similaire que Jamie a eue avec Black Jack Randall et elle a de Bonnet. C'est probablement ma scène préférée avec Sophie.

HB : Pouvez-vous parler de l'évolution de Jamie tout au long de la saison ?

SH : La fin de la saison dernière sur la plage, [quand Jamie et Claire] se sont finalement rencontrés et ils sont échoués sur les rives de l'Amérique - c'est une question d'opportunité et de liberté. C'est positif. Il y a de l'espoir. Nous voyons Jamie au début [de cette saison] se battre pour protéger ceux qu'il aime. Il a cette famille élargie de Lesley et tous ces Écossais, il a le jeune Ian. Lentement, la famille s'est construite. Mais il n'a pas vraiment quoi que ce soit - il vit de ses esprits, essayant de protéger tout le monde autour de lui. Et puis lentement nous le voyons se manœuvrer politiquement.

Vous voyez depuis le début, Fraser's Ridge : [C'est un] bivouac, des brindilles, une sorte d'appentis, mais à la fin de la saison, c'est une communauté florissante. Et vous voyez la construction d'ensemble et bientôt il y a des animaux et vous avez différentes générations de Fraser autour. C'est vraiment incroyable de voir ça. Il est en plein essor. Mais il utilise toutes les compétences et expériences qu'il a eues au cours des autres saisons, en tant que politicien de la saison 2, il en a besoin. Traiter avec Colum et Dougal, toute cette manipulation. Être un chef d'hommes et un guerrier et toutes ces choses [de la saison 3]. Il est plus expérimenté, il a grandi et utilise tout cela pour vraiment forger Fraser's Ridge, cet héritage.