MENU 

MENU 

La plastique de Sam Heughan 

Son rôle de Jamie Fraser, robuste et romantique, dans Outlander a fait de Sam Heughan l'un des hommes les plus désirés à la télévision. Mais malgré l'intérêt accru pour ses atouts physiques, l'acteur écossais de 37 ans reste incroyablement conscient de lui-même et humble. (Bon sang, ces scènes de sexe ridiculement parfaites interfèrent avec sa vie personnelle!) À la veille de la troisième saison de la série de science-fiction bien-aimée de Starz, nous l'avons appelé pour lui poser quelques questions.


Diana Gabaldon, qui a écrit les livres Outlander, a publiquement loué votre «beau cul». Vous en pensez quoi ? [ndlt : allusion à une remarque lancée par Diana G. à l’occasion d’un panel]
>> Je dirais ceci : Diana Gabaldon a très bon goût, et elle reconnaîtrait un beau cul si elle en voyait un. [Rires.] Vraiment, je me sens très chanceux qu’elle m’a donné ce titre. Et si c’est ce que vous recherchez, la troisième saison ne vous décevra pas.


Qu'est-ce que ça vous a fait quand elle a dit ça ? Étiez-vous gêné ou [l'avez-vous] pris en considération ?
>> Je veux dire, Diana Gabaldon sait exactement ce qu'elle fait. Elle maîtrise parfaitement son vocabulaire et la manière de le dire. Elle est impliquée dans tout ce que nous faisons, et elle s’exprime toujours avec des commentaires comme ça, surtout par e-mail ou Twitter parfois. Elle regarde les prises quotidiennes tous les jours. Parfois je vais dire quelque chose sur le plateau, vous savez, spontanément ou entre les prises, lorsque la caméra tourne et elle le commentera le lendemain, par exemple, en m’envoyant un e-mail. [Rires.] Elle fait en quelque sorte partie de la famille.


Le ‘derrière Outlander’ nécessite-t-il un entretien particulier?
>> Un régime strict d'aliments frits est la clé de la plénitude. [Rires.] Non, mais j'adapte mes séances d'entraînement. Il y a quelque chose de très physique chez Jamie, et il est probablement plus développé que je ne le serais dans la vraie vie. Aussi, je viens de découvrir la bande de résistance [ndlt : bande élastique de musculation], et bien, vous pourriez en trouver une dans mon sac. Ça marche vraiment.

 

Est-ce que devenir cet homme désirable de premier plan a changé votre vie d'une manière ou d'une autre ?
>> Cela a beaucoup changé ma vie. Et Outlander a été une série formidable sur laquelle travailler. Nous avons été partout dans le monde. Nous venons de rentrer d'Afrique du Sud, où nous avons tourné pendant plusieurs mois.


Jamie est tellement amoureux. Est-ce que de jouer un gars qui souhaite que sa femme voyageuse dans le temps revienne vous a rendu plus romantique dans la vraie vie ?
>> Il y a plusieurs fois où je pense “Ferait-il vraiment ça?” Mais c’est ce qui est génial avec Jamie. Il est si loyal; son amour pour Claire est quelque chose à quoi aspirer. Les choses sont plus complexes dans la vraie vie, mais je suis romantique. J'aime faire de mon mieux. Mais oui, Jamie établit un standard très élevé.

 

En parlant de normes élevées, avez-vous déjà connu des moments de gêne corporelle pendant le tournage ?
>> Jamie est décrit comme le roi des hommes, et personnellement je suis loin, très loin de cela. Je suis un Écossais. J'adore mon whisky et mes mauvais plats écossais. Tous les acteurs ont des insécurités. Et j’ai mes insécurités, c’est pourquoi je vais tout le temps au gymnase.


Alors, la série est très appréciée pour ses moments d'intimité physique et émotionnelle, dont beaucoup rompent avec la tradition et jouent en se basant sur le regard féminin. Cela a-t-il affecté votre façon de penser la romance ou vous a-t-il appris quelque chose sur l'art de la séduction ? Vous arrive-t-il de vous engager dans un acte de séduction et de penser, Oh, que ferait Jamie ?
>> Diana a écrit ce personnage extraordinaire qui est si attachant. Je pense que cette saison est si spéciale parce qu’il s’agit vraiment pour eux de retrouver leur amour. Que faites-vous lorsque la personne que vous aimez est décédée ou a quitté votre vie et qu'elle revient ? Comment cela affecte-t-il votre vie ? Je pense que l'amour de Jamie n'est jamais vraiment mort.


Le fait d'être dans toutes ces scènes de sexe torrides vous a-t-il aidé à vous débarrasser de vos inhibitions personnelles ?
>> Devoir jouer une scène comme celle-là devant une équipe de 20 à 26 Ecossais costauds, vous perdez rapidement vos inhibitions. Ce n'est pas si sexy, vraiment. Vous passez toute la journée à être partiellement nu et tout le monde en a assez à la fin de la journée.


Le sexe réel est-il donc décevant par rapport au sexe fait pour la télévision?
>> Oh, absolument. Sur Outlander, nous avons le problème de savoir comment filmer des personnages en train de se déshabiller. À cette époque, les femmes portaient de nombreuses couches de vêtements et des corsets; les hommes avaient des boucles de ceintures et des couches de vêtements. Les préliminaires étaient probablement beaucoup plus longs à l'époque. Il faudrait probablement une demi-heure pour se déshabiller, nous avons donc tendance à tourner des montages. Je dois trouver un moyen d'incorporer le montage sexy dans ma vraie vie.


Cette saison à venir, les charmes de Jamie, physiques et autres, le placent dans un certain nombre de situations difficiles et potentiellement mortelles. Comment était-ce de jouer ce Jamie plus sombre?
>> L'histoire de Jamie est formidable. Il pense qu'il va mourir sur le champ de bataille dans le premier épisode, et ce n'est pas le cas. Il survit. Alors, qui devient-il ? C'est maintenant un rebelle, c'est un traître, c'est un hors-la-loi, [et] il vit sans la personne qu'il aime.

Article écrit par Elissa Strauss  pour le journal : Glamour. sept 2017
Lien vers l'original: https://www.glamour.com/story/outlander-sam-heughan-doesnt-mind-if-you-objectify-his-fine-ass 

Traduction français : Marie Modica