MENU 

MENU 

Jamie, l'amour qui fait grandir 

A Wentworth, pour sauver Claire, Jamie donne tout ce qu'il a, ce qui lui reste. Son corps et sa liberté intérieure. Il est déjà enchaîné mais il pourrait lutter contre BJR pourtant il promet de ne pas lutter, il s'abandonne totalement.

Piétiné par Randall, il a perdu tout sens de lui-même et se retrouve au fond du trou. Comme il le confiera à Claire : " (...) c'est comme si ma forteresse avait volé en éclats sous des coups de canon. Il ne reste rien que des cendres et une charpente calcinée. Et la petite créature qui y vivait se retrouve nue, tremblante de peur, essayant de se cacher sous un brin d'herbe, une feuille, mais... elle n'y parvient pas".

 

Par Marie Modica 

Inspirée par son amour pour Jamie, Claire accepte d'affronter ses propres démons, d'appeler en elle les souvenirs de Frank et de Randall pour aller chercher Jamie.

À l'issue d'une terrible lutte, elle parvient à lui faire regagner sa dignité et elle le ramène à la vie.

A Helwater, pour rester près de William, Jamie renonce à la liberté qui lui est offerte de retourner en Écosse et parmi les siens. Il veut pouvoir rester près de lui et est heureux de pouvoir passer un peu de temps avec son petit quand on le lui confie. Quand il se rend compte qu'il met en péril l'équilibre et l'avenir de son enfant, il sait qu'il doit partir. Il demande alors à Lord John de veiller sur son fils comme un père sur son enfant. Il renonce à toutes ses petites joies volées afin d'assurer le bonheur de William.

Inspiré par son amour pour Jamie, Lord John abandonne tout sentiment mesquin. Il aurait voulu le détester et puis aussi passer à autre chose. Mais non, c'est un homme intègre. Il sait que son amour pour Jamie fait partie de lui maintenant. Tant pis si celui-ci ne l'aime pas et le méprise pour ce qu'il est. Lord John fait preuve à la fois d'un amour humble et conquérant. Il ne peut s'empêcher d'aller à Helwater, de prendre des nouvelles de celui qu'il aime. Petit à petit, il se fait une petite place dans la vie de Jamie. Il le traite avec respect : lui prête des livres pour tromper son ennui, partage des parties d'échecs, des conversations d'égal à égal. Par son comportement il finit par gagner son amitié. On sait qu'à Helwater Jamie se sentait ni plus ni moins comme un esclave. Ce sont ses mots à Claire dans "Les tambours de l'automne" : "Claire, j'ai déjà vécu comme un esclave. Je ne pourrais pas supporter qu'un autre homme ressente à mon égard ce que je ressentais pour ceux qui me possédaient."
En aimant Jamie à la hauteur de ce qui lui était possible, Lord John lui a redonné le sens de sa dignité, lui a offert une amitié complexe mais solide et lui a insufflé l'espoir que quelqu'un de confiance pourrait prendre soin de son fils à sa place.

Merci à Diana G. pour ces beaux exemples d'humanité !

Haut de page

Autres textes qui pourraient vous plaire  

 

Haut de page