MENU 

MENU 

La libellule  

dans l'ambre

Par Céline Liaudet 

Que peut-on dire du cadeau offert par Hugh Munro à Claire deux jours après son mariage avec Jamie ? Quelle symbolique se cache derrière ce présent qui est tout sauf ordinaire ?
Peut-on imaginer qu’au-delà de sa valeur sentimentale, il y ait une véritable envie de transmettre une protection ou même d’influer sur le sens de cette nouvelle vie à deux ?

Certaines croyances assimilent la libellule au changement. Elle nous rappellerait également que lorsque nos pensées les plus profondes affleurent, nous devons y prêter attention.
C'est une leçon que nous devons apprendre d'elle et qui nous enseigne que ce que nous pensons est directement proportionnel à ce que nous voyons en surface.
En résumé, nos pensées conscientes et inconscientes seraient le fil conducteur du sens que nous donnons à nos vies.

Et pour finir, du fait de sa courte vie, la libellule nous enseigne de vivre notre vie au maximum car elle s’arrêtera un jour. Nous devons être capables de regarder les choses de façon positive et d’en voir les bons côtés.

Lorsque Claire transmet ce cadeau sentimental à Jamie lors de leur séparation aux pierres de Craigh na Dun, juste avant la bataille de Culloden, lui demandant de toujours la garder sur lui, elle transmet son amour éternel, comme une faible compensation à l’absence terrifiante qui les attend... Et comme pour renforcer ce sentiment, tous les deux récitent avec ferveur les mots si doux de leur mariage : « Tu es le sang de mon sang, tu es la chair de ma chair… jusqu’à ce que la mort nous sépare » … Une mort que Jamie croit imminente.

De nombreuses cultures païennes affublent la libellule d’attributs magiques semblables à ceux du papillon, dont bien sûr la métamorphose, le changement, la transformation.
Peut-on en conclure que cette libellule, emprisonnée dans son ambre et abandonnée sur les terres de Culloden alors que Jamie agonise, instaure le changement des traditions des clans écossais tout autant que la fin de cet amour éternel... ?
Il n’est pas question ici d’affirmer, ou même de sous-entendre, qu’une simple libellule, même enfermée dans de l’ambre, puisse par sa seule réalité influer sur le sens de nos vies, mais il est intéressant de faire le lien avec les symboliques spirituelles (et païennes) des croyances celtiques.

D’ailleurs, pendant que nous en sommes à évoquer les symboles, pourquoi ne pas rajouter celui qui consiste à attribuer à l’ambre le pouvoir de calmer les peurs et le sentiment de manque ? Ce qui, pour le coup, donne au geste de Claire une tout autre dimension puisqu’elle l’offre à Jamie juste avant qu’il n'aille se battre à Culloden avec la ferme intention d’y mourir et qu’il s’y retrouve immobilisé des heures durant, attendant la mort, couché sur ces plaines ruisselant du sang des Écossais.
Cette pierre, Jamie la laisse tomber à terre alors que ses amis viennent le sauver. Elle roule au sol sans que personne n’y prenne garde, si ce n’est nous, spectateurs, affolés à l’idée que l’amour de Claire qu’elle renferme ne soit définitivement perdu. Toute la symbolique renfermée dans cette pierre avec cette libellule qu’elle contient ne sera pas. Ne sera plus.
Et c’est ce que nous constatons par la suite. Jamie est en vie, certes, mais son âme part à la dérive.

Lorsque nous reverrons cette pierre, ce sera aux côtés de Claire, 200 ans plus tard, exposée dans un musée retraçant la bataille de Culloden. La pierre et sa libellule, signant à jamais, pour Claire et pour les visiteurs du musée, l’issue sanglante de cette bataille et la réalité passée de cet amour passionnel.

Loin de moi l’idée de faire une analyse contractuelle, ceci est juste mon interprétation à chaud. J’aime voir en toute chose la symbolique qu’elle porte.

Et s’il fallait une autre raison pour me donner envie de débattre de la chose, je remarquerais que, au-delà du côté marketing, cette libellule dans sa prison d’ambre a su séduire les amoureux de la série que nous sommes.

J’ai moi-même une petite libellule percée dans ma chair (qui date d’avant ma passion pour Outlander) offerte par mon amour.
C’est le lien qui m’est propre, au-delà de la série, une symbolique très forte et en adéquation avec ma philosophie de vie.

Autres textes qui pourraient vous plaire  

 

Haut de page

Haut de page