MENU 

MENU 

Toutes les infos (ou presque) à propos du neuvième opus 

 

Des news toutes fraîches 

en fin d'article  

La structure

Le titre, annoncé depuis l’été 2016 est  Go Tell The Bees  That I Am Gone  qui se traduit en français par : Va dire aux abeille que je suis parti. Il est inspiré d'une vieille tradition. Voir photo. 

Sur le site de Diana Gabaldon, on peut lire : «Parler à ses abeilles est une coutume celtique très ancienne (également connue dans d'autres parties de l'Europe) qui a atteint les Appalaches. Vous dites toujours aux abeilles quand quelqu'un est né, meurt, vient ou repart - parce que si vous ne les tenez pas informées, elles s'envoleront

Elle a précisé, à de maintes occasions, de considérer le terme "GONE" dans le sens de "partir" et pas de "mourir". 

 

 

Dis aux abeilles que je suis parti

Le thème
La taille
Les intrigues
Titres des premiers chapitres
La publication
Les traductions et livres audio
La fin
Les extraits
Le titre

Diana Gabaldon a pris l'habitude de nommer les structures (ou la forme) de ses livres.

Pour Bees,  "il est trop tôt pour en être sûre, mais pour l'instant, il ressemble beaucoup à un nid d'abeilles."

 

Puis, «"Honeycomb" (nid d'abeille) fait référence aux six personnages principaux (ou paires) dont nous suivons l'histoire à travers le livre ; la structure interne, cellulaire, si vous voulez. "Serpent" est la forme générale du livre. Il glisse, il s'enroule, il glisse, il grimpe (puis tombe d'un arbre sur vous), il se retourne sur lui-même en même temps qu'il avance, il a des renflements occasionnels où il a avalé quelque chose de gros... et il a des crocs.» 

Diana Gabaldon a aussi l’habitude d’identifier ses romans avec un seul mot.

Ainsi pour le tome 1 - chardon et le tartant- elle a choisi "amour",

Pour le tome 2,  le talisman - elle a choisi "mariage"  

Pour le tome 3 -Le voyage - elle a choisi "l'identité

Pour le tome 4 - Les tambours de l'automne - elle a choisi "famille

Pour le tome 5 - La croix de feux", elle a choisi "communauté"

Pour le tome 6 - La neige et la cendre - elle a choisi  "Loyauté" 

Pour le tome 7  - L'écho des coeurs lointain - elle a choisi "Nexus"

Et enfin, pour le tome 8 - Ecrit avec l'encre de mon coeur - elle a choisi "octopus" (pour les 8 branches)

 

Pour le neuvième tome, Diana a tout d'abord penser à "conscience (source : thelitforum, janvier 2018) pour changer d'avis en Août 2019 en confiant sur Twitter que "Le thème serait "à égalité entre trahison et loyauté, qui je suppose sont les deux facettes d’une même pièce. Donc, si vous pouviez nommer cette pièce avec un mot, ce serait le thème".  

Elle a ensuite ajouté : "Ou peut-être que je dirai simplement que c'est la Foi". 

L’auteure a affirmé que le tome 9 serait un pavé, mais pas aussi gros que les tomes 5 et 6 (qui sont les plus gros de la saga avec environ 500 000 mots). Elle a aussi expliqué vouloir faire en sorte que Bees soit plus court que le tome 8 (qui fait environ 400 000 mots) car elle l’aurait promis à son agent s’occupant des droits étrangers.

Donc niveau taille, il serait plutôt au niveau des tomes 2 et 3 (qui font respectivement 340 000 et 380 000 mots) (en VO of course).

Nous savons aussi qu’il comportera 5 parties et que la 4ème sera imposante avec environ 110 000 mots.

Début 2019, Diana dévoilait quelques infos à propos des intrigues qui vont composer le tome 9 :

"C'est une histoire à six facettes (en gros), avec les six grandes intrigues impliquant 1) Jamie et Claire, 2) Roger et Brianna, 3) Rachel et Ian, 4) John et Hal, 5) William et 6) une personne mystérieuse, que nous ne mentionnerons pas ici".

 

Au sujet de ce personnage mystère, Diana a précisé : "Vous avez rencontré la personne en question".

Mais 6 intrigues, cela correspond-il à 6 points de vue?

Diana répond : "Non, certaines personnes partagent un scénario majeur - comme Brianna et Roger, Jamie et Claire, etc. (ce qui ne veut pas dire que certaines personnes partageant un scénario ne peuvent pas avoir de sous-intrigues qui leur sont propres ...)"

Alors, qui cela peut bien être ce personnage mystère? Percy ? Denys Randall ? Amaranthus Grey ? Vous avez une autre idée ?

 

Diana a également ajouté lors d’un entretien avec la productrice de la série tv, Maril Davis, que "c'est un livre vraiment, vraiment intéressant, surtout maintenant que je suis dans les phases finales et que je sais tout ce qui reste. Je ne peux pas dire qu’il n’y a pas de tragédie".

Quand Maril lui en demande plus au sujet de ces "tragédies", elle répond :

"Disons que ce n'est pas Jamie. Quelqu'un m'a demandé il y a quelques mois : "Pouvez-vous dire quelque chose en cinq mots ou moins qui donnera envie aux gens de lire le neuvième tome ? J'ai répondu : "Oui, il est toujours vivant", parce que c'est ce dont ils ont peur, que Jamie meure dans ce livre. Je vais vous dire que ce n'est pas le cas".

Maril Davis a noté que Diana n'a pas dit que Claire était à l'abri de la tragédie. Ce qu’elle a confirmé par:

"Je ne l'ai pas fait. Il va falloir attendre. »

 

Enfin, elle a ajouté :

«Il y a certainement certaines choses que vous ne verrez pas venir...» 

Sur son site, l’auteure a dévoilé les titres des premiers chapitres au printemps 2019. Ils sont susceptibles d'avoir changé depuis cette date. Toutefois, les voici :

 

 

SECTION I: A Swarm of Bees in the Carcass of a Lion

Un essaim d'abeilles dans la carcasse d'un lion (tiré de la Bible)

CHAPTER 1: The MacKenzies are Here!
Les MacKenzies sont là! 

CHAPTER 2: A Blue Wine Day
Un jour de vin bleu 

CHAPTER 3: Meditations on a Hyoid
Méditations sur un Hyoïde (os situé au-dessus du larynx)

CHAPTER 4: Home is the Hunter, Home from the Hill
La maison est le Chasseur, la maison sur la colline (détournement d’un poème de R. L. Stevenson)

CHAPTER 5: Dead or Alive
Mort ou vif 

CHAPTER 6: Visitations
Visites 

CHAPTER 7: Animal Nursery Tales
Histoires de pépinières d'animaux 

SECTION II: No Law West of the Pecos

Pas de loi à l'ouest des Pecos (voir ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Roy_Bean)

CHAPTER 8: Lightning
La foudre / L'éclair 

CHAPTER 9: Erstwhile Companions
Compagnons d'autrefois 

CHAPTER 10: What Is Not Good for the Swarm Is Not Good for the Bee (Marcus Aurelius)
Ce qui n'est pas bon pour l'essaim n'est pas bon pour l'abeille (Marc Aurèle)

CHAPTER 11: Mon Cher Petit Ami
Mon Cher Petit Ami 

CHAPTER 12: The Hound of Heaven
Le chien de garde du ciel 

CHAPTER 13: Reading by Firelight
Lecture à la lumière du feu 

CHAPTER 14: Duck, Duck, Goose
Jeu du mouchoir 

Aux lecteurs s’inquiétant déjà d’un cliffhanger final (un peu comme celui du tome 7 ), Diana répond que le tome 9 aura une conclusion, un "point final". 

Face à l'impatience de ses nombreux lecteurs, Diana Gabaldon annonce depuis longtemps déjà une sortie imminente de son neuvième opus particulièrement attendu. 

 

Dans un tweet de décembre 2018, elle annonçait une sortie courant 2019... raté !!

Après de nombreux "il sortira avant noël", "bientôt fini ", "encore quelques semaines"… Diana a reconnu ne pas pouvoir faire de pronostiques.

 

Elle a tout de même récemment affirmé arriver au bout, et espérer une publication "courant 2021" qui sera peut-être compliquée à cause de la crise sanitaire. (Voir billet  : "Pourquoi le tome 9 se fait attendre

 

Le 7 mars 2021, Diana a affirmé sur thelitforum que BEES sortirait bien avant la saison 6 de la série tv, sauf en cas d' "effondrement total de la civilisation" 

 

Le 27 mars 2021, elle a annoncé sur les réseaux sociaux qu'elle avait terminé !

Il n'y avait plus qu'à attendre l'annonce d'une date de publication officielle, ce qu'elle a fait le 15 avril 2021.

La publication officiale (en V.O bien sûr) est prévu pour le 23 novembre 2021 !  

 

 

Diana a révélé avoir déjà donné des parties du tome 9 à Davina Porter, la lectrice des livres audio en VO, afin qu’elle se prépare. Les livres audio devraient alors sortir en même temps que le texte dans les pays anglophones.

Le traducteur allemand travaillant en étroite collaboration avec Diana, il est probable que là-bas la sortie du tome 9 se face en simultané avec la version originale 

 

Mais pour les autres, il faudra patienter…

A titre indicatif, la première partie du tome 8 est sortie 1 an et 4 mois après la sortie de la version originale. Il a fallu attendre 3 mois de plus pour la seconde partie. En espérant que ça aille plus vite dorénavant, avec le succès francophone de la saga littéraire depuis la diffusion de la série tv.

Toujours proche de son lectorat et particulièrement généreuse, Diana n'a jamais fait l'économie des extraits qu'elle a diffusé en grand nombre sur son blog personnel. 

Vous pouvez les retrouver ici en version française : Extraits tome 9  

Celles et ceux qui voudrait se remémorer le tome précédent, voici en format PDF, un résumé du tome 8, écrit par Diana elle-même. Un résumé de 106 pages tout de même !  Mais quand on aime Diana, on ne compte pas ! 

 

Ecrit avec le sang de mon coeur - Résumé & extraits 

Où en sommes-nous ?

Le passé peut sembler être l'endroit le plus sûr. . . mais c'est le moment le plus dangereux pour être en vie.

Jamie Fraser et Claire Randall ont été séparés par le soulèvement des Jacobites en 1743, et il leur a fallu vingt ans pour se retrouver. Aujourd'hui, la Révolution américaine menace de faire de même.

Nous sommes en 1779, Claire et Jamie sont enfin réunis avec leur fille, Brianna, son mari, Roger, et leurs enfants à Fraser's Ridge. Réunir la famille est un rêve que les Fraser avaient cru impossible.

Pourtant, même dans l'arrière-pays de Caroline du Nord, les effets de la guerre se font sentir. Les tensions dans les Colonies sont grandes et les esprits des habitants sont assez échauffés pour faire bouillir la marmite de l'enfer. Jamie sait que la loyauté de ses métayers est divisée et que la guerre ne tardera pas à frapper à sa porte.

Brianna et Roger ont leurs propres inquiétudes : les dangers qui ont entraîné leur fuite du vingtième siècle pourraient les rattraper. Ils se demandent parfois si le fait de risquer les périls des années 1700 – parmi lesquels la maladie, la famine et l’imminence d'une guerre – était vraiment le choix le plus judicieux pour leur famille.

Non loin de là, le jeune William Ransom est encore en train d'accepter la découverte de l'identité de son vrai père – et donc de la sienne – et Lord John Grey a des comptes à régler et des dangers à affronter... au nom de son fils et en son nom propre.

Pendant ce temps, la guerre révolutionnaire se rapproche de plus en plus de Fraser's Ridge. Et avec la famille enfin réunie, Jamie et Claire ont encore plus à perdre que jamais.

 

Le synopsis
Des news de la part de Diana Gabaldon

Diana Gabaldon a répondu à quelques questions à propos du tome 9 pour le webzine The Dipp.

* Elle dit que "la vie sur le Ridge varie entre bucolique et terrifiante en fonction de ce qui s'y passe". Et à la question de savoir combien de moments dans Bees laisseront les lecteurs bouche bée, elle répond ceci : "Oh, au moins une douzaine de moments plus ou moins graves"...

* En ce qui concerne les personnages qui l'ont surprise dans ce neuvième opus, elle cite "William, pour commencer". Bien-sûr, elle ne donne pas de détails, mais elle tease le retour de Denys Randall : "Nous le verrons à nouveau ici, faisant quelque chose d'inattendu".
* Elle ajoute que les lecteurs "devraient ressentir une profonde appréhension à plusieurs endroits du livre, car ce que ces gens font est en quelque sorte dangereux", et qu' "il y a un très fort élément de menace et de mystère".

* Elle nous informe que Bees se terminera au début de l'année 1781 (à l'époque de Jamie, pas d'infos sur des possibles voyages dans le temps). Et la majorité du livre se déroulera dans les colonies américaines, pas de voyages "exotiques" comme la France ou la Jamaïque).
* Elle ajoute que les Frasers et les MacKenzie, récemment revenus, auront plus à craindre que la Révolution américaine en matière de menaces : "Je ne dévoile pas grand-chose en mentionnant que Frank Randall a encore un petit rôle à jouer dans cette histoire" a-t-elle indiqué au sujet de l'aspect mystérieux de Bees.
* Les gens se blessent dans ce livre. Et Claire interagit médicalement avec eux de diverses manières intéressantes et pittoresques."
* L'article se termine ainsi : "Si l'on considère qu'à un moment donné, les gens pensaient que Claire allait mourir dans Bees, il est bon d'entendre que le Dr Randall expérimente ce que Gabaldon appelle des procédures médicales "nouvelles" plutôt que de les recevoir. Mais même si Jamie et Claire vont probablement survivre pour arriver jusqu'au livre 10, ils vont aussi probablement se faire piquer en cours de route. Et aucune intervention médicale - ni pénicilline, ni EpiPens - ne pourra les aider. C'est la garantie Gabaldon."

 

source : https://thedipp.com/outlander/diana-gabaldon-bees-warning-interview? 

(Article payant)