MENU 

MENU 

Mais qui est donc Joe Abernathy ?

Par  

Françoise Rochet 

Gratianne Garcia 

et  

Claudine Leroy 

TOME 3 


JOE ABERNATHY est l’ami chirurgien de Claire à Boston, c’est un personnage flamboyant et très attachant. En même temps que Claire, il arrive à l’université dans une société raciste et misogyne des années 50. Tous les deux sont rejetés, lui comme étant le seul étudiant de couleur et elle la seule femme. Une forte amitié durable s’installe entre eux deux.
Je découvre un homme fort, les pieds sur terre, discret, protecteur et surtout ayant de l’humour. Il aide et soutient Claire moralement, elle va même lui confier ce qu’elle a de plus précieux sa fille.


 

Mais c’est Joe Abernathy qui m’interpelle: il porte le même nom que le mari décédé de Geillis en Jamaïque. D’après ce qu’il dit à Claire, Joe Abernathy ne connaît pas ses origines puisqu’il est descendant d’esclave. On sait que bien souvent les esclaves portaient le nom de leur maitre, donc là, je me demande si l’ancêtre du Docteur J. Abernathy n’a pas été esclave sur la plantation de Mr et Mme Abernathy. Il me semble que l’auteur Diana Gabaldon, nous donne des petites indications quand on apprend que le fils de Joe veut changer de nom, pour être plus en phase avec ses vraies racines d’esclave, il revendique son héritage africain.
Le nom est il un hasard? Je suis sûre que non, effectivement chaque personnage ou événement sont étudiés et documentés avec soin.
 
 
 

John Abernethy est né à Londres le 3 avril 1764, où son père était un marchand. Élève brillant, il suivit des cours auprès de prestigieux médecins et chirurgiens de Londres dont les cours de chirurgie de Percivall Pott à l'hôpital St Bartholomew. Sir Charles Blicke, qui était assistant-chirurgien, lui succéda et Abernethy fut élu assistant-chirurgien en 1787. À ce titre, il commença à donner des cours qui eurent tant de succès que les directeurs de l'hôpital construisirent un amphithéâtre (1790–1791), et Abernethy devint ainsi une cheville ouvrière de l'école de médecine de St Bartholomew qui de nos jours encore promeut l’avancement de tous les aspects de la

Il a occupé le poste de chirurgien-assistant pendant vingt-huit ans. En 1815, il fut élu chirurgien principal.
Il fut maître de conférences en anatomie au Royal College de chirurgie (1814) et fut associé à la rédaction d’une encyclopédie d’anatomie.
Abernethy n'est pas célèbre en tant que chirurgien. Cependant son nom est associé au traitement de l'anévrisme par ligature de l'artère iliaque externe.formation médicale et dentaire et de la recherche.

Dans ce tome 3 - Chapitre 20 « Diagnostic », un squelette découvert dans une grotte en Jamaïque est envoyé à J. Abernathy par Horace Thompson un anthropologue. Avec Claire, ils observent, analysent et constatent que c’est une femme de type européen qui a été assassinée: « Un cou brisé ? ».

Avez-vous déjà eu des flashs prémonitoires au cours de vos lectures?
J’ai anticipé la suite de l’histoire et voici ma vision : A cet instant, j’imagine Claire en train de tuer d’un coup de sabre pour empêcher Geillis de partir et pour sauver sa fille.

Lorsque la question a été posée à Diana elle n’y a jamais répondu précisément : « Peut être - Oui - peut-être pas .. » la question n’est pas à l’ordre du jour pour elle ... mais je suis obligée de me poser la question ... Ils ont le même nom, c’est le même lieu pour la découverte du squelette qui atterri comme par hasard sur le bureau du docteur J. Abernathy...
 

Et vous qu’en pensez vous ? (Vous pouvez laisser vos suggestion et théorie à l'aide des commentaire en fin d'article)

En tant que conférencier et professeur, il était extrêmement attrayant et son succès dans l'enseignement était largement attribuable à la force de persuasion avec laquelle il exprimait ses opinions.
La célébrité qu'il atteignit dans sa pratique était due non seulement à sa grande compétence professionnelle, mais aussi en partie à son excentricité. Il était très direct avec ses patients, les traitant souvent brusquement et parfois même grossièrement. Il a démissionné de son poste à l'hôpital St Bartholomew en 1827 et est mort à sa résidence à Enfield le 20 avril 1831.
Il fut aussi un précurseur.
Il écrivit un recueil sur le traitement des certaines maladies (1809) connu sous le nom de «Mon livre» qui fut l'un des premiers travaux populaires sur la science médicale.
Son zèle à encourager les patients à lire le livre était si grand qu'il a gagné le surnom de «Docteur My Book».
Il a enseigné que les maladies étaient souvent le résultat d'états désordonnés des organes digestifs et devaient être traitées par purge et un régime. Pour lui, le traitement d’une mauvaise digestion était essentiel pour restaurer la santé.

C’est ainsi qu’il a inventé et va donné son nom à, « un biscuit digestif » appelé le biscuit Abernethy qu'il a promu jusqu’à sa mort. Ces dernières années, les biscuits ont été associés à l'Écosse, probablement à cause du lien du grand-père de leur inventeur avec la ville d'Abernethy près de Perth.
Le Dr Abernethy est cependant né, a grandi, a étudié et travaillé en Angleterre et c'est en Angleterre que ses biscuits ont été fabriqués pour la première fois.
Ainsi que le prouvent quelques documents, ce biscuits est toujours commercialisé et quelques recettes peuvent être trouvées sur le net.

Haut de page

Autres textes qui pourraient vous plaire  

 

Haut de page